Keep your family safe! Click here to see how.
cherry wood medicine cabinets https://trustpillsnorx.com/saxenda/ traditional medicinals weightless tea reviews

Mission

Canadiens pour une technologie sécuritaire [Canadians For Safe Technology] ou C4ST, est une coalition sans but lucratif entièrement administrée par des bénévoles — des citoyens et des citoyennes, des parents et des experts — dont la mission est d’informer et de sensibiliser les Canadiens et leur décideurs sur les dangers de l’exposition à des niveaux non sécuritaires de rayonnements (radiations) issues des technologies sans fil. C4ST est déterminé à collaborer avec tous les ordres de gouvernement à édifier des collectivités en meilleure santé pour les enfants et les familles de tout le Canada.

Buts

C4ST poursuit les objectifs suivants :

  • Il est essentiel que tous les ordres de gouvernement:
    1. …reconnaissent que les hypothèses actuelles sur l’innocuité des rayonnements électromagnétiques (REM) sont désuètes et qu’elles doivent être révisées;
    2. …offrent protection et libre-choix aux femmes enceintes, aux enfants, aux personnes électrosensibles et autres personnes vulnérables qui sont exposés aux REM dans les écoles, dans les maisons et sur les lieux de travail.
  • Santé Canada doit réviser son processus de mise à jour du Code de sécurité 6 et revoir ses lignes directrices destinées à protéger les Canadiens et les Canadiennes.
    1. Mettre en œuvre l’ensemble des recommandations du Comité permanent de la santé de la Chambre des communes dans son rapport 2015 : LE RAYONNEMENT ÉLECTROMAGNÉTQIUE DE RADIOFRÉQUENCES ET LA SANTÉ DES CANADIENS.
    2. À la lumière des preuves scientifiques sérieuses rendues publiques au cours des 12 derniers mois, procéder à la réévaluation du Code de sécurité 6 par un groupe d’experts indépendants en fonction de pratiques scientifiques internationales exemplaires.
    3. Améliorer le processus servant à faire le suivi des données scientifiques probantes publiées.
  • Industrie Canada devrait jouer un rôle de leadership dans la protection des Canadiens
    1. Tous les appareils sans fil comportent des mises en garde enfouies dans leurs manuels d’instructions. Ces avertissements devraient figurer de façon bien visible afin que quiconque puisse en prendre connaissance facilement.

Au fur et à mesure des avancées technologiques et de l’importance toujours plus grande qu’elles ont dans nos vies, l’exposition des Canadiens aux rayonnements électromagnétiques venant de sources multiples comme les téléphones cellulaires, le wi-fi, les téléphones sans fil, les compteurs dits intelligents et les tours de téléphonie cellulaire augmente de façon exponentielle. De plus en plus d’études rendues publiques montrent que les radiations non ionisantes sont biologiquement nocives, et que l’exposition permanente à long terme peut entraîner des dommages cumulatifs. L’analyse la plus récente menée aux ÉU, une étude de 25 M$ effectuée par le programme national d’analyse toxicologique, conclut à l’existence d’un lien entre les radiations des téléphones cellulaires et les taux de cancers chez des rats de labo – une conclusion qui remet en question les postulats de base de Santé Canada selon lesquels seules les radiations produisant de la chaleur peuvent endommager les tissus. 220 scientifiques de 41 pays ont demandé à l’ONU et à tous ses États membres d’encourager l’OMS (Organisation mondiale de la Santé) à faire preuve de leadership en promouvant l’élaboration de lignes directrices plus axées sur la protection en matière de champs électromagnétiques, en encourageant l’adoption de mesures de précaution et en sensibilisant le public quant aux risques pour la santé, particulièrement pour les enfants et le développement du fœtus.